Vannina Santoni débute sa carrière en interprétant le rôle de Donna Anna (Don Giovanni) en Italie, puis à l’Opéra Royal de Versailles. Rapidement remarquée, après ses études au Conservatoire National de Paris, pour ses qualités "d’un lyrisme pur mêlé de feu dramatique, elle habite ses rôles avec la ferveur d’une comédienne."

 

Sur les scènes françaises (Opéra de Paris, Théâtre des Champs Elysées, Cité de la Musique, Capitole de Toulouse, Opéra de Tours, Opéra Royal de Versailles, Opéra de Nancy...) et internationales (Konzerthaus de Vienne, Opéra de Monte Carlo, Teatro Manoel de Malte, Oper Köln, Hong Kong Cultural Center...) elle a notamment interprété Fiordiligi (Cosi fan tutte), Gretel (Hansel und Gretel), Micaëla (Carmen), Leïla (Les Pêcheurs de perles), Juliette (Roméo et Juliette), la Contessa Almaviva (Le Nozze di Figaro), Adina (L'Elisir d'amore), Adele (Die Fledermaus), Suor Angelica et Lauretta (Il Trittico), très applaudie par la critique,  et Patricia Baer lors de la création mondiale des Pigeons d’Argile au Capitole de Toulouse.

Son répertoire s'étend à l'oratorio (Ein Deutsches Requiem de J.Brahms, Requiem de Verdi, Les Vêpres solennelles d'un confesseur et la Messe en Ut de Mozart, la Messe en sol de Schubert, Les Saintes Maries de la mer d’E. Paladhile).

Elle se produit également en concert et participe à de nombreux festivals ; elle a été la Comtessa (Le Nozze di Figaro) au Festival Musiques au cœur d'Antibes d’Eve Ruggieri et a été invitée par Raymond Duffaut pour des concerts aux Chorégies d'Orange ainsi qu'à à l’émission “Musiques en fête” présentée par Alain Duault.

Cette saison, elle s’est produite dans le Requiem de Verdi puis dans le rôle de Micaëla (Carmen) au Théâtre des Champs-Elysées, avant de faire ses premiers pas à l'Opéra Bastille, dans celui de Frasquita.

En 2017, Vannina Santoni a fait ses débuts dans le rôle de Manon à l'Opéra de Monte-Carlo, saluée pour son "extraordinaire force de conviction et de rayonnement de cette prise de rôle, qui donne sa mesure dès sa première entrée : il y a là un talent hors pair".

En 2018 on a pu l’entendre dans  Agnès (La Nonne Sanglante), à l’Opéra-Comique, La Princesse Saamcheddine (Mârouf, savetier du Caire) à l’Opéra de Bordeaux et l’Opéra-Comique, Juliette (Roméo et Juliette) à l"Opéra de Nice...

Cette saison, Vannina Santoni débutera dans le rôle de Violetta (La Traviata) au Théâtre des Champs-Elysées, avant d’aborder Nanetta (Falstaff) à Monte-Carlo, Juliette (Roméo et Juliette) à Lisbonne et Pamina (Die Zauberflöte) à l’Opéra de Paris. Puis ce sera Antonia (Les Contes d’Hoffmann) à Lausanne, la Contessa Almaviva  (Le Nozze di Figaro) au Théâtre des Champs-Elysées, Adina (L’Elisir d’amore) au Théâtre du Capitole à Toulouse…

2018 Vannina Santoni  / © tous droits réservés

  • w-facebook